Des racines et des ailes

Categories

Accueil > Actualités > Découverte de l’Espagne du siècle d’or

3 juin 2015

Découverte de l’Espagne du siècle d’or

JPEG - 77 ko

10 élèves de 1ère Pro ont franchi les Pyrénées jusqu’aux Royaumes de Navarre et de Castille, pendant une semaine intense, de vie joyeuse, et riche en découvertes éblouissantes :
- 1ère étape : St Jean Pied de Port, découverte du Pays basque français, étape sur les Chemins de St Jacques de Compostelle que nous avons suivis (en voiture !) jusqu’à Burgos en Espagne, découverte du patrimoine basque, architectural, culinaire mais aussi culturel à travers la visite de la radio en langue basque.
- 2ème étape : Pampelune, pays basque côté espagnol en Navarre. Belle surprise de découvrir les danses folkloriques locales dansées par des groupes d’enfants sillonnant la ville au son des fifres, des tambours et des cloches.
- 3ème étape : Burgos, et sa cathédrale

JPEG - 64 ko

, ville du Cid aussi.
- 4ème étape : Avila et sa sainte locale et internationale : la réformatrice de l’Ordre du Carmel, la "Madre" comme l’appellent les espagnols : Ste Thérèse d’Avila dont nous fêtons cette année les 500 ans de la naissance

JPEG - 50.1 ko

. Promenade sur les remparts médiévaux d’Avila, témoins de la Castille des Rois conquérants.
- 5ème étape : Tolède, ancienne capitale de la Péninsule ibérique, ville frontière entre le nord et le sud de l’Espagne, sise sur un piton rocheux dans les méandres du Tage. Avec son fier Alcazar, ville où Chrétiens, Musulmans et Juifs ont cohabité harmonieusement pendant des années (comme quoi, c’est possible...!) L’occasion aussi d’être accueillis par le comité de jumelage Agen-Tolède qui nous a offert une visite passionnante de cette ville riche en trésors culturels.

JPEG - 73.8 ko

- 6ème étape : Madrid, tant attendue, avec la visite du Prado et ses plus célèbres peintures, si connues des manuels scolaires et que l’on pouvait admirer en direct ! Velasquez et Goya, bien sûr, mais aussi Van der Weyden, Rubens ou Fra Angelico et même un exemplaire de la Joconde peinte par un disciple de Léonard de Vinci. Mais Madrid, c’est aussi le Barnabeu

JPEG - 76 ko

, célèbre stade du Real Madrid, l’occasion de découvrir une histoire et une ambiance du grand football mondial. Et pour finir, un bon bar à tapas et une paëlla maison dont on se souviendra.
- 7ème étape : le retour avec un arrêt à Ségovie et la visite de son Alcazar si bien restauré, dominant les vallées environnantes, et son aqueduc romain, de 800 m de long et 28 m de hauteur, pierres assemblées il y a 2000 ans sans mortier ni ciment et qui tiennent toujours !

Autant dire que nous sommes rentrés avec de la beauté plein les yeux, et la joie d’avoir découvert ce pays et ce peuple si chaleureux aux richesses si intenses qui ont marqué le monde entier.